Les yaourts maison

Bon. Déjà, il faut une yaourtière.
L’avantage, c’est que quand on l’achète, à priori c’est pour longtemps. Quand on regarde le prix des paquets de yaourts, on se dit qu’on la rentabilise vite. On en trouve des vraiment pas cher, moi je crois que pour qu’elle dure un peu, il faut ptet y mettre 30€… La mienne, c’est une vieille de mes parents ou ptet même de ma grand-mère dont personne ne se servait que j’ai récupéré.

Ensuite:
- Au départ, il faut un yaourt pour les ferments lactiques. Je vous conseille d’aller au marché et d’acheter un bon yaourt fermier au lait entier. Après, vous ferez avec un yaourt de votre production que vous garderez.
- Vous le mélangez à du lait entier. (Pour les proportions vous êtes pas con et vous calculez en fonction de vos pots, etc…) (Conseil: ne mélangez pas ça dans un saladier mais dans un pichet, quelque chose de pratique pour verser dans les petits pots après…)
- Vous versez le mélange yaourt + lait dans les pots.
- Vous mettez ça 12h dans la yaourtière. C’est tout.

Sachez également qu’un yaourt met TRÈS LONGTEMPS à se périmer. Les dates de péremption sur les pots du commerce c’est du bluff. Tant que c’est pas moisi, c’est commestible. J’ai déjà mangé des yaourts qui avaient passé la date de un mois et demi. Et je suis toujours en vie. (Et j’ai même pas été malade)

 ================ 
VARIANTES 
================ 
Après il y a plein de nanas qui ont des gosses et qui font des trucs méga funkys dans leur yaourts, moi je m’en tape un peu mais ce que j’aime, c’est une cuillère de confiture dans le fond du pot avant de verser la préparation lait+yaourt…
(Confiture maison OF COURSE. Je la fais pas encore, pour l’instant je la pique chez ma tante).