jeudi 17 mai 2012

Electro - blanquette de veau.

Total hasard.

Babeth venait manger, j'étais au marché, mon petit producteur bio trop sympa avait de la blanquette de veau pas trop cher, je me suis dit, "Ok, c'est maintenant ou jamais."

Première chose en rentrant à la maison : coup de téléphone désespéré à maman. "J'ai acheté de la blanquette mais je sais pas faiiiiiire...."

Et voilà, 2h plus tard, on l'avait dans notre assiette. En fait, c'est ARCHI simple, et c'est HYPER bon.



Etape 1 : Mettez de l'eau salée à bouillir. Lorsqu'elle bout, jetez-y la viande découpée en gros cubes, et les carottes en petites rondelles. L'eau doit simplement recouvrir le tout (Pas la peine de mettre 8 litres quoi)
Laissez bouillir une dizaine de minutes, puis laissez mijoter à feu très doux entre 1h et 2h. (Le temps de cuisson dépend de la qualité de la viande. Plus ça mijote, plus c'est tendre. Mais si elle est déjà très tendre à la base, c'est moins grave. Nous on a laissé 1h et c'était suffisant.) 
On peut aussi ajouter des herbes (type bouquet garni) mais j'en avais pas et ça ne manquait pas tant que ça.)

Etape 2 : Faites revenir les oignons émincés et les champignons dans une poële. 

En attendant que tout ça mijote, et parce que c'est les nuits sonores à Lyon, vous pouvez aller écouter ça, ou ça, ou ça ! Ou vous pouvez aussi tout simplement boire l'apéro !


Etape 3 : Lorsque vous pensez que la viande a assez mijoté, rajoutez du vin blanc (20cl pour 1kg de viande environ), les oignons et les champignons. Laissez encore 10/15 minutes sur le feu.

Etape 4 : Sortez la viande et les légumes dans un plat à côté. Faire un roux avec tout le jus qui reste.
Le roux : faire fondre un morceau de beurre et ajouter une (grosse) cuillère de farine. Mélanger rapidement au fouet, et ajouter le jus petit à petit, en laissant épaissir à feu doux sans jamais arrêter de remuer.
Etape 5 : Remettez la viande et les légumes dans la (délicieuse) sauce.

Et servez avec du riz !