dimanche 12 avril 2015

Idées samoussas ! (Épinards-fêta / Panais-chèvre)

Les samoussas, c'est simple, c'est bon, et ça convient aussi bien pour l'apéro que pour le tuper-lunch du lendemain midi au travail.
D'abord, musique. Ça motive pour se mettre à la cuisine.

Ce week-end j'ai testé 2 recettes avec les restes de l'amap. J'ai tenté de passer ma betterave mais j'avais pas la motiv de la faire cuire au four pendant 1000 ans.

Samoussas épinards, fêta, pignons.

  • Cuire les épinards, et quand ils sont bien égouttés (j'oserai même dire "essorés"... moi j'y vais à la main!) les hacher à la fouchette. (On peut aussi mettre des épinards en boite bien sûr mais c'est tellement meilleur quand ils sont frais).
  • Mélanger avec de la fêta émiettée, et des pignons de pin.
  • Pas besoin de rajouter du sel, la fêta est déjà très salée.
  • Couper les feuilles de brick en 2, plier à nouveau en 2, mettre un petit tas, plier pour faire un triangle :
  • Je me suis rendue compte que ce n'était pas la peine de mettre quelque chose pour "coller", si vous les laissez attendre sur une assiette 3 min le temps de tout faire, ça se colle tout seul avec l'humidité.
  • Poser les triangles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, badigeonner légèrement d'huile d'olive des 2 côtés (au pinceau, à la petite cuillère, au doigt...) et enfourner pour une quinzaine de minutes entre 180-200°. (Surveillez-les quand même).
  • Quand c'est doré, c'est prêt !

Samoussas panais, chèvre, miel.

  • Faire cuire les panais à l'eau ou à la vapeur, les égouter et les écraser au presse-purée. (Il peut rester quelques morceaux...)
  • Mélanger avec du chèvre frais et un petit peu de miel (1 cuillère à café pour 6 samoussas environ). Ajouter un peu de sel et poivre.
  • Répéter la même opération pour la formation des samoussas.